AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

Le chef de l’Etat appelle les Burundais au changement

BUJUMBURA, 14 nov (ABP) – Les deux chambres du parlement burundais ont organisé ce mardi 14 novembre 2017, à Bujumbura, un national prayer breakfast, édition 2017, auquel ont pris part le chef de l’Etat ainsi que les hautes personnalités et cadres de l’Etat, sous le thème « Soyons le changement que nous désirons voir ».
Dans son message, le chef de l’Etat, M. Pierre Nkurunziza (photo : le couple présidentiel lors des cérémonies), a indiqué que cette journée est une occasion pour les Burundais de se réunir dans leurs diversités afin de se partager des aliments pour le corps ainsi que des aliments spirituels. Le plus important est que les Burundais sont actuellement en paix et en sécurité, a-t-il estimé.
"Nous nous réunissons dans cette place pour prier pour le pays afin de soumettre à Dieu les problèmes de tous les Burundais", a dit le chef de l’Etat, tout en rappelant que les Burundais doivent mettre Dieu en avant dans leurs travaux
quotidiens, comme le stipule l’hymne national. Dieu nous demande de changer et de changer le monde. Il nous a changés depuis notre enfance et nous devons, à notre tour, changer les autres. Pour que cela réussisse, il nous faut la puissance divine car tout changement provient de la grâce de Dieu. C’est lui la source du changement, a martelé le chef de l’Etat.
M. Nkurunziza a fait savoir qu’il y a de mauvaises choses que nos ancêtres et certains étrangers ont semées entre les Burundais. C’est pourquoi les Burundais doivent se lever afin de les démanteler et apprendre à faire du bien. Le changement doit être notre culture, notre devise et doit commencer par nous-même, a-t-il souligné.
Le président de l’Assemblée nationale, M. Pascal Nyabenda, a rappelé que cette prière rassemble les Burundais dans leurs diversités, les leaders du pays et les représentants du peuple burundais à tous les niveaux, les représentants des partis politiques, ceux des confessions religieuses et de la société civile, ainsi que les représentants des pays et organisations internationales, amis du Burundi.
Revenant sur le thème, M. Nyabenda a signifié que celui-ci invite les Burundais à bannir la suspicion et la haine, à s’aimer et à s’accorder plus de liberté, à se faire confiance mutuellement, à croire réellement au changement et à l’encourager chez soi, chez les autres et dans tout le pays.
Se basant sur les versets bibliques 31 et 32 inscrits dans le chapitre des Ephésiens 4, le président de l’Assemblée nationale a fait savoir que ces enseignements interpellent les Burundais à changer leur façon de vivre avec les autres pour qu’ils renoncent à tous les péchés et qu’ils travaillent afin qu’ils puissent partager le fruit de leur labeur avec ceux qui sont dans le besoin. Il a, par conséquent, invité les Burundais à méditer et prier pour avoir la force et la détermination, à s’engager dans le changement de la société et à travailler pour relever les grands défis actuels dont la pauvreté, le chômage et les changements climatiques. Pour lui, il faut un changement intérieur de tout un chacun, un changement qui met en avant la vérité.
Quant à John Senyoni, représentant des délégués étrangers, il a demandé aux Burundais à s’aimer mutuellement, aimer leurs ennemis et ne pas se venger. Dans sa prédication, M. Senyoni a invité les Burundais à avoir un amour juste et réel, à vivre en harmonie malgré leurs différences et à être des bâtisseurs de la paix.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés