AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

Message des évêques catholiques du Burundi

BUJUMBURA, 11 sept (ABP) – La Conférence des évêques catholiques du Burundi a adressé dimanche un message à tous les frères, sœurs et compatriotes burundais pour leur demander tous de porter le souci d’édifier notre pays, le Burundi, sur des valeurs de la vérité, de la justice, de l’amour et de la liberté de tous, afin d’arriver à une paix durable, apprend-on dans ce message. Ces évêques ont signé ce message le 8 septembre 2017, à la fête de la Nativité de la Vierge Marie, pour être lu pendant les messes dominicales du 10 septembre 2017. Ils disent qu’ils l’adressent aux Burundais pour l’amour qu’ils portent au pays et en vertu de la mission qui leur est confiée d’éveiller les consciences, mais aussi pour rappeler que tout pays se construit par tous ses filles et fils.
Dans leur message qui décrit d’abord l’identité de l’église catholique comme une famille qui repose sur l’apôtre Saint Pierre et ses compagnons, laquelle famille où les évêques sont considérés comme des colonnes vivantes, envoyées dans le monde pour continuer la bonne nouvelle aux pauvres, annoncer aux captifs la délivrance et aux aveugles le retour à la vue, renvoyer en liberté les opprimés et proclamer une année de grâce du Seigneur, ils disent que personne ne peut continuer à être un bon chrétien catholique, sans prendre à cœur l’esprit de demeurer dans l’unité. Ils ajoutent que leur mission relève de la tradition qui prend source en Jésus Christ d’où, ils disent qu’il ne leur est pas permis d’être superficiels, en leur mission d’interpréter la parole de Dieu, en matière des mœurs et des questions sociales, mais qu’ils doivent l’interpréter de manière à la faire pénétrer jusqu’au fond de la vie des gens, sous toutes ses dimensions.
Les évêques catholiques du Burundi insistent qu’ils voudraient, à travers ce message, rappeler encore une fois, que le dialogue doit être privilégié pour l’intérêt supérieur de la nation et en vue de barrer la route à tous ceux qui voudraient emprunter la voie de la guerre. Ils évoquent que ce message vient rappeler celui de l’année passée où ils rappelaient qu’il ne peut y avoir de paix non fondée dans la vérité et la justice, comme le disait Saint Paul que « le règne de Dieu est justice, paix et joie dans l’esprit saint ».
Les mêmes évêques catholiques du Burundi ajoutent dans leur message que « le temps que nous vivons aujourd’hui est celui de la prolifération de mouvements religieux, des confessions religieuses et des prédicateurs sans mission. Il sied donc de ne pas être des enfants qui se laissent balloter et emporter à tout vent de la doctrine, au gré de l’imposture des hommes et de leur astuce à fourvoyer dans l’erreur ».
Leur message réaffirme aussi leur devoir de veiller à l’unité de l’église catholique et la projection de la lumière de l’Evangile sur tous les domaines de la vie des personnes et du pays. Il exhorte enfin, tous les Burundais à œuvrer pour la paix et la réconciliation et en priant pour que le Seigneur Jésus bénisse, sans se lasser, le Burundi et tous ses enfants.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés