AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

Le dialogue reste l’arme des hommes épris de paix, selon le président fondateur du CIRID

BUJUMBURA, 23 août (ABP) – Le président fondateur du CIRID (Centre indépendant de recherche et d’initiative pour le dialogue), M. Déo Hakizimana (photo : au milieu), en collaboration avec le représentant du CIRID à Dakar, siège de la représentation de ce centre pour l’Afrique Orientale, M. Malick Mbaye, a animé mardi le 22 août 2017, à Bujumbura, une conférence géopolitique à l’occasion de la présentation dans la capitale burundaise du prix Macky Sall pour le dialogue en Afrique (PMSDA). Cette conférence avait pour thème : Bujumbura, la future « Genève internationale » africaine ?
Le dialogue reste le chemin utile, ont estimé les deux orateurs, en soulignant qu’il reste l’arme des hommes épris de paix et qu’il faut tout mettre en œuvre pour qu’on ait des acquis utiles, en soulignant qu’il ne doit pas y avoir de question tabou et qu’on ne doit pas imposer des conclusions.
Selon le président fondateur du CIRID, il est important que chacun nettoie devant sa propre maison. Il invite les élites à participer aux débats au lieu de se lamenter et à parler de ce qui ne va pas, sans passer sous silence ce qui marche. Il estime en outre que la mission de la Commission vérité réconciliation (CVR) est incontournable dans l’édification du Burundi. Il déplore malheureusement le fait que cette commission ne soit pas active, par manque de moyens et de volonté pour certains commissaires, a-t-il dit. Cette commission ne peut pas, par ailleurs, bien fonctionner alors qu’elle est pour le moment incomplète, avec un vide de trois commissaires.
S’agissant du milieu propice pour la tenue du dialogue inter burundais, M. Hakizimana estime qu’il peut se tenir n’importe où, pourvu qu’il réunisse tous les protagonistes. Mais le mieux, ajoute-t-il, serait qu’il se tienne sur le terrain après avoir amené les uns à comprendre la peur des autres pour ensuite pouvoir rapatrier le dialogue inter burundais.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés