AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

Lancement officiel des activités du processus d’élaboration de la stratégie de mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi

BUJUMBURA, 11 août (ABP) – Le ministre de la Fonction publique, du Travail et de l’Emploi M. Félix Mpozeriniga en collaboration avec le nouveau Représentant Résident du PNUD et coordinateur Résident du système des Nations-Unies au Burundi M. Garry Conille , a procédé vendredi 11 août au lancement officiel des activités du processus d’élaboration de la stratégie de mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi, a-t-on constaté sur place.
A cette occasion, il a indiqué que le gouvernement et ses partenaires sont engagés à mettre en place un cadre adéquat qui va permettre à tous les intervenants de participer durablement à la mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi à tous les niveaux sectoriels.
Deux consultants dont un international et un national viennent d’être recrutés pour élaborer la stratégie assortie d’un plan d’action de mise en œuvre de la politique nationale de l’emploi dans une période ne dépassant pas 45 jours ouvrables. Il a aussi indiqué que leurs profils donnent déjà des assurances qu’à la fin de leur mission on aura une stratégie convenable et réalisable car, ils tiennent compte de l’environnement économique et du potentiel humain du pays a-t-il précisé.
Selon lui, un comité technique multisectoriel de pilotage qui coordonnera techniquement les activités a été mis en place en vue de mieux les orienter et travailler étroitement avec tous les secteurs interpelés par la problématique de l’emploi.
Il a indiqué également que cette stratégie sera élaborée à un moment crucial correspondant aux grandes réformes du système éducatif burundais (Ecole Fondamentale, l’enseignement des métiers et la formation professionnelle) pour qu’il y ait de bonnes articulations entre les planifications dans le domaine de l’éducation-formation et la dynamique du marché du travail.
Le ministre Mpozeriniga a recommandé aux consultants de tenir compte de ce paramètre pour une meilleure adéquation entre les formations offertes et les besoins du marché du travail. L’opérationnalisation de l’emploi n’est possible que si les ressources financières sont disponibles et suffisantes et que la maîtrise des intervenants va les aider à arrêter une stratégie commune de mobilisation des ressources nécessaires dans l’exécution des activités définies dans le plan d’action de cette stratégie. Et, ils ne pourraient gagner ce pari que s’ils parviennent à avoir une bonne stratégie réaliste et réalisable, selon le ministre.
Il n’a pas manqué de remercier au nom du gouvernement du Burundi le programme des Nations-Unies pour le Développement (PNUD) qui a appuyé tout le processus de mise en place de la politique de l’emploi.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés