AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

Quelques forces et faiblesses du secteur de l’éducation relevées par la coalition Bafashebige

BUJUMBURA, 28 juil (ABP) – Les organisations de la société civile burundaise regroupées au sein de la coalition « Education pour Tous » Bafashebige (photo : vue partielle des membres), réunies à Bujumbura du 26 au 27 juillet, dans un atelier d’évaluation et de renforcement de leurs capacités, viennent de relever un certain nombre de forces et de faiblesses du secteur de l’éducation au Burundi, a-t-on appris sur place.
Les forces du secteur de l’éducation relevées sont entre autres la gratuité des frais scolaires à l’école fondamentale, l’existence des écoles d’excellence et des filières à caractère pédagogique à l’université du Burundi. L’existence des outils de gestion du système éducatif, à savoir les textes et règlements, une société civile active et un seul ministère en charge de l’éducation figurent aussi parmi les forces relevés par ces organisations de la société civile burundaise.
Au chapitre des faiblesses, les mêmes acteurs ont déploré l’insuffisance du personnel enseignant, des infrastructures, du matériel scolaire et du budget alloué au secteur de l’éducation. D’autres faiblesses exprimées sont liées à la mauvaise gestion du personnel et à l’inadéquation formation-emploi, d’où l’atelier a été une occasion pour ces organisations d’arrêter ensemble une série de stratégies qui permettront de promouvoir l’éducation de qualité pour tous.
Le représentant légal de la coalition Bafashebige, Me Jean Samandari a lui aussi réaffirmé la détermination des nouveaux organes dirigeants de son organisation à promouvoir l’éducation au Burundi, invitant toutes les organisations nationales et internationales à accompagner Bafashebige dans ce vaste chantier. De son côté, Mme Solange Koumbon Akpo en charge du renforcement des capacités au sein du Réseau africain pour l’éducation pour tous (ANCEFA) s’est réjouie de l’amélioration sensible de la situation sécuritaire au Burundi. Elle a encore réaffirmé l’engagement de l’ANCEFA à accompagner la coalition Bafashebige dans un processus de plaidoyer en faveur d’une éducation inclusive de qualité pour tous.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés