AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

Atelier de formation et d’appropriation des documents de politique nationale de communication

KIRUNDO, 25 juil (ABP) – Le ministère des Postes, des Technologies de l’information, de la Communication et des Médias a tenu jeudi le 20 juillet 2017, au chef-lieu de la province Kirundo (nord du Burundi), un atelier de formation et d’appropriation des documents de politique nationale de communication et de stratégies de communication du gouvernement de la République du Burundi, à l’intention des journalistes et des responsables administratifs des provinces Kirundo, Muyinga, Ngozi et Kayanza, a-t-on constaté sur place.
Selon le conseiller principal du gouverneur, M. Daniel Macumi (photo : à gauche), au cours du discours d’ouverture des travaux, lorsque les médias diffusent normalement les informations en faveur de la population, cela contribue au développement du pays.
Le ministre des Postes, des Technologies de l’information, de la Communication et des Médias Nestor Bankumukunzi (photo : à droite), qui était sur place a indiqué que les journalistes et les responsables administratifs doivent collaborer afin de faire parvenir à la population les informations recueillies dans les provinces.
On a par la suite distribué des documents qui relatent les stratégies de communication du gouvernement de la République du Burundi afin d’informer les journalistes et les chefs de services en ce qui concerne la politique nationale de communication, ce qui va aider à tenter des solutions aux défis qui se remarquent dans le pays, notamment dans la vie socio-économique du pays en respectant les consignes marquées dans ces documents.
M. Bankumukunzi a conseillé les journalistes de travailler en respectant la loi en vigueur, tout en demandant aux responsables administratifs de lire avec attention les documents distribués qui les guideront en leur montrant comment collaborer avec les journalistes.
Le ministre a interpellé les journalistes afin de collaborer avec la Commission vérité et réconciliation (CVR) et la Commission nationale du dialogue inter-burundais (CNDI) en vue d’aider les deux institutions de ramener la paix au Burundi.
Les exposés de Louis Kamwenubusa, le directeur général des Publications de presse burundaise (PPB) et Jacques Bukuru, le rédacteur en chef à la Radio nationale du Burundi ont montré comment assurer de bonnes relations entre les journalistes et les chefs de services afin de travailler pour l’intérêt de la population, et par conséquent développer le pays.
Les invités ont remercié le ministère qui a organisé cet atelier de grande importance, tout en précisant qu’ils ont appris beaucoup de choses, et les journalistes en particulier ont présenté leurs contraintes au travail, surtout le manque de déplacement et du matériel nécessaire.
On a recommandé aux journalistes d’éviter la diffusion des informations qui paralysent la population, tout en donnant l’exemple de 2015, à la veille des élections, où pas mal de gens ont fui leur pays vers les pays étrangers.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés