AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

La Première dame demande l’usage de l’intelligence aux femmes leaders et jeunes

BUBANZA, 22 juil (ABP) – La Première dame du Burundi, Mme Denise Nkurunziza a rencontré vendredi 21 juillet au chef-lieu de province, les femmes leaders et les jeunes de la province Bubanza (nord-ouest du Burundi). L’entretien était centré sur la mobilisation communautaire sur la sagesse, la santé maternelle, la lutte contre le VIH/Sida et la fistule obstétricale, la santé de la jeunesse et la cohésion sociale.
L’épouse du chef de l’Etat a demandé aux femmes de la province Bubanza d’user chaque fois de l’intelligence et de respecter la parole de Dieu. Elle leur a interpellé de mettre en avant le dialogue dans leurs familles restreintes afin de fonder des foyers exemplaires. Si les ménages sont stables, le pays sera en paix et le développement suivra. Mme Denise Nkurunziza a appelé les femmes de la province Bubanza à rentabiliser leur grand effectif pour être utiles dans leurs ménages, entourage et pour le pays. Elle leur a conseillé de conforter toujours leurs époux, la propreté, le patriotisme, le dialogue avec leurs enfants, le planning familial, la générosité, de lutter contre le VIH/Sida, les fistules et d’autres maladies.
L’épouse du président de la République du Burundi a exhorté les femmes leaders de la province Bubanza de bannir la prostitution, l’adultère, le vol, la corruption, le mensonge et les divisions diverses.
Aux jeunes de la province Bubanza, elle leur a demandé de bien faire un bon choix d’un comportement à adopter et d’avoir toujours une vision pour un avenir meilleur, ainsi que pour le développement de leur patrie. Pour arriver à leur vision, elle leur demande d’avoir de bons compagnons et de rester vigilants afin que leurs actes ne leur conduisent dans l’enfer, car, selon elle, chacun aura à répondre à ses actes devant Dieu. Ici, Mme Denise Nkurunziza leur conseille le respect de la parole de Dieu pour y arriver.
Ces jeunes sont également appelés à s’adonner au patriotisme, à l’hygiène, au respect des parents et des autorités, au renforcement de la sécurité et à la consolidation de la paix, la confraternité, prendre conscience de l’importance du planning familial. D’autres conseils sont de bannir l’homosexualité, l’adultère ou la prostitution car, dit-elle, produisent des conséquences néfastes comme des grossesses non désirées, le VIH/Sida, et d’éviter toute sorte de division.
Il est à signaler que la province Bubanza est la 16ème que la Première dame de la République du Burundi visite.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés