AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

Inauguration d’un bureau postal communal à Gisozi

MWARO, 15 juil (ABP) – La Régie nationale des postes (RNP) a inauguré vendredi son nouveau bureau postal situé au chef-lieu de la commune Gisozi en province Mwaro (centre-ouest du Burundi), a-t-on constaté sur place.
Les cérémonies d’inauguration ont été rehaussées par la présence du ministre des Postes, des Technologies de l’information, de la Communication et des Médias M. Nestor Bankumukunzi (photo).
Elles ont également connu la participation d’une délégation des agents et quelques cadres de la RNP conduite par le directeur général M. Benjamin Niyokindi, de la population, des administratifs collinaires, de l’administrateur de cette commune Mme Hilde Ndayuwundi et du conseiller socio-culturel du gouverneur de Mwaro, M. Pierre Claver Ngurube.
Dans son mot d’accueil, le conseiller socio-culturel M. Ngurube a indiqué que le bureau dont on procédait à l’ouverture est le 8ème au niveau communal. Il a émis le souhait que ces bureaux soient implantés partout, exhortant les fonctionnaires et la population à ouvrir des comptes à la poste et à demander des crédits.
Le président du conseil d’administration à la RNP, M. Gérard Nduwayo qui était également présent aux cérémonies, a précisé que depuis 1965, plus de 140 bureaux postaux ont été ouverts à travers le pays, dont deux en commune Gisozi, et que la vision est de les étendre jusqu’au niveau des zones afin de permettre l’inclusion financière et que les bénéficiaires aient accès à l’épargne et au crédit.
Le ministre de tutelle, M. Nestor Bankumukunzi qui a prononcé le discours de circonstance, a fait savoir que la poste jouit depuis 1992 d’une autonomie de gestion et que l’avènement des technologies de l’information et de la communication (TIC) a sonné un autre air à la RNP.
« Cela a permis la diversification des activités de la poste afin de satisfaire aux besoins des bénéficiaires », a-t-il martelé précisant que les fonctionnaires perçoivent leur salaire à la poste, bénéficient des découverts mensuels, trimestriels et contractent un crédit de 2 à 3 ans. Il a invité la population à se confier à la poste pour obtenir des crédits.
Il a poursuivi son discours en précisant qu’en termes d’innovations, la poste diversifie ses activités. D’après le ministre Bankumukunzi, elle facilite l’envoi des colis au niveau intérieur et extérieur, l’envoi de l’argent par téléphone portable "Rungika" et le transfert de l’argent via le système "RIA".
« Un nouveau projet d’épargne moyennant un intérêt dénommé "Mbikira", vient d’être instauré à la poste et la finalité de toutes ces innovations est d’allier l’inclusion financière à l’accès des bénéfices au crédit », a-t-il déclaré.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés