AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

L’utilisation des techniques nucléaires en agriculture,du nouveau au Burundi

MWARO, 19 juin (ABP)- Un nouveau projet BDI 5001 vient d’être introduit à l’Institut des Sciences Agronomiques du Burundi (ISABU) où il est en train d’être exécuté et se focalise sur l’augmentation de la productivité du manioc par l’amélioration variétale et les meilleures pratiques de la gestion de l’eau et des éléments nutritifs en utilisant des techniques nucléaires, apprend-on du directeur de la station régionale de recherche de Gisozi en province Mwaro (centre-ouest du Burundi), Ir Ernest Vyizigiro. Ce projet est financé par l’Agence Internationale de l’Energie Atomique (AIEA), a-t-il précisé ajoutant qu’à travers ce financement, la section de la gestion des eaux et des sols, de la nutrition des plantes, du développement et de la coopération technique en Afrique, fournit une meilleure assistance dans le cadre de ce projet national de coopération technique BDI 5001.
L’utilisation des techniques nucléaires dans l’agriculture est un nouveau concept pour les scientifiques du Burundi, a confié à l’ABP Ir Vyizigiro, raison pour laquelle le projet a renforcé la capacité humaine à utiliser les techniques nucléaires par des formations nationales, les stages professionnels à l’endroit des chercheurs ainsi qu’à l’achat des équipements des laboratoires et des serres.
Le directeur de la station de recherche régionale de Gisozi, Ir Vyizigiro, a terminé l’entretien par une note de reconnaissance du gouvernement du Burundi à l’endroit de l’AIEA particulièrement la section de la gestion des eaux et des sols, de la nutrition des plantes, du développement et de la coopération technique de l’Afrique


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés