AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

Le président de l’Assemblée nationale assiste les vulnérables et rend visite à l’usine BUCECO, en difficulté

CIBITOKE, 17 juin (ABP) – Au cours de sa visite en province de Cibitoke, le président de l’Assemblée nationale n’a pas oublié les malades et les vulnérables. A l’hôpital de Cibitoke en extension, qu’il a visité dans l’après-midi de vendredi 16 juin 2017, il a octroyé à une cinquantaine de malades vulnérables, une aide composée de 10 kg de riz et un pagne chacun.
Apres l’hôpital de Cibitoke, le député Nyabenda s’est rendu au site de vulnérables de Karurama en commune Rugombo, où il a assisté une centaine de ménages lui offrant chacun 10 kg de riz par ménage.
Notons que ce site connait aussi un problème de latrines lié au fait qu’on ne peut pas creuser même un mètre de profondeur à cet endroit.
Le président de l’Assemblée nationale, s’est également rendu à l’usine du ciment BUCECO situé au chef-lieu de la province de Cibitoke en commune Rugombo pour voir comment elle fonctionne et prendre connaissance de ses difficultés, après la mise en chômage du gros de son personnel.
Selon ses propos, trois questions font problème à la compagnie. Il s’agit notamment du manque de courant continue qui fait que l’usine ne travaille pas comme il faut, des maisons d’habitation aux alentours de l’usine alors qu’elle produit beaucoup de poussière et le problème d’approvisionnement en matières premières en provenance du Congo suite à la sécurité qui n’y est pas garantie.
Ceci fait que l’usine BUCECO travaille à perte si elle est obligée de continuer de consommer 600 litres de carburant par heure à défaut de trouver du courant continu. Quant à la question liée au fait que l’usine pollue les habitations voisines, les responsables ont demandé l’appui du gouvernement pour dénouer cette question en faveur de la santé et vie de la population à proximité.
Concernant les matières premières, 80% sont locales tandis que pour le reste, une partie vient de la RD Congo et il est nécessaire que les dirigeants burundais en parlent avec leurs homologues Congolais.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés