AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

12 chefs de cellules et un chef de colline destitués en commune Gihanga

BUBANZA, 21 avr (ABP) – Douze chefs de cellules « nyumbakumi » du village 4 et un chef de colline du village 6 ont été destitués, dans un délai ne dépassant pas deux semaines, en commune Gihanga de la province Bubanza (nord-ouest), apprend-on de source administrative. Pour ces chefs de cellules, l’administrateur de la commune Gihanga, M. Léopold Ndayisaba indique que ce sont des habitants sur place qui ont réclamé leur destitution, tandis que le remplacement du chef de colline du village 6 a été demandé par le gouverneur de la province Bubanza, car, dit-il, son travail de moniteur agricole ne lui permettait pas de remplir convenablement son rôle.
Selon cette même source, ces autorités locales sont accusées de ne pas s’impliquer dans la mise en œuvre du plan d’action de l’administration provinciale de Bubanza pour le renforcement de la sécurité et la consolidation de la paix, entre autres l’éradication des boissons prohibées, la polygamie, le renforcement de la quadrilogie, la tenue régulière des réunions des comités mixtes de sécurité, afin d’évaluer la sécurité et d’arrêter des stratégies.
Il est à signaler que ces deux villages ont déjà été victimes d’attaque, de kidnapping et de vols à main armée, au moins une fois depuis le début de cette année.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés