AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

Semaine de promotion de l’agroalimentaire à l’hôtel Source du Nil

BUJUMBURA, 19 avr (ABP) – L’Ong Agriprofocus a organisé à l’Hôtel Source du Nil du 19 au 21 avril 2017, sous le haut patronage du ministère du Commerce, de l’Industrie et du Tourisme, une semaine de promotion de l’agroalimentaire 1ère édition, sous le thème « L’Agro-industrie moteur du développement ».
Sur les différents stands érigés dans la cour devant l’hôtel source du Nil, on pouvait observer les différents types de produits transformés localement comme les jus provenant de la transformation des fruits, de l’huile de tournesol (photo), des farines dérivant du mais, du soja, du blé, du sorgho et d’autres, du café, du riz, des bananes, du gingembre du piment et d’autres produits.
Certains de ces produits avaient des étiquètes certifiant qu’ils ont été contrôlés au niveau qualité par le BBIN mais d’autres n’en avaient pas.
Le coordonnateur de BBIN, M Jean Paul Nzosaba, a indiqué que la valeur ajoutée de cette exposition est de faire la visibilité des produits transformés et que les acheteurs potentiels voient et achètent ces produits. Il est aussi visé, au cours de cette semaine, le renforcement des capacités, parce qu’ils ont organisé des conférences pour échanger sur des questions relatives au développement de la transformation agroalimentaire.
Il a signalé que les producteurs, les acheteurs et les partenaires vont se rencontrer et se contacter, et que le rôle de l’Agriprofocus est de faire la connexion entre les trois. Il a signalé que même si le budget de l’Etat alloué à l’agriculture est faible, il y a des partenaires techniques et financiers qui aident dans ce domaine.
Il conseillé à ces producteurs d’écouter et suivre les conseils techniques qu’ils obtiennent de ces échanges et d’utiliser les normes de qualités pour que les efforts fournis par ces partenaires puissent produire les rendements escomptés.
L’assistant du ministre en charge du commerce M. Aimé Nkunzumwami a signalé à son tour que cette semaine sera une occasion pour les producteurs d’échanger sur les activités commerciales, d’enrichir leurs connaissances grâce à l’expérience des autres, rencontrer les partenaires, développer la chaine de valeur pour une croissance économique durable mais aussi, une occasion de discuter avec les autres et trouver une solution aux obstacles qui les empêchent d’avancer.
Concernant la qualité, il a interpellé les producteurs pour qu’ils cherchent des documents nécessaires pour réaliser leurs activités dans la légalité.


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés