AGENCE BURUNDAISE DE PRESSE

AUJOURD'HUI
123

Une femme condamnée par la TGI Mwaro pour vente d’une boisson prohibée

MWARO, 10 mars (ABP) – Le tribunal de Grande Instance de Mwaro (centre-ouest du Burundi) a condamné jeudi 9 mars 2017, Mme Amélie Niyonzima, âgée de 28 ans, d’une peine de six mois avec sursis et une amende de 300 000 FBu, a-t-on constaté sur place.
Au cours d’un procès de flagrance, le substitut du procureur de la République à Mwaro a accusé Mme Amélie Niyonzima d’avoir, en date du 5 courant, sur la colline Gihinga, commune Kayokwe, été appréhendée en flagrant délit en train de vendre la boisson prohibée communément appelée "umudiringi".
Cette infraction est punie par l’article 215 du code pénal, livre II qui stipule que « Toute personne qui donne un produit qui peut tuer ou pouvant altérer la santé humaine doit être condamnée pour une peine de 20 ans de servitude pénale et une amende allant de 100 000 à 1.000.000 de FBu.
La prévenue a avoué au cours de cette audience toutes les charges à son encontre et a indiqué qu’elle l’a fait suite à la faim et à la pauvreté car, son mari l’a abandonnée, ce qui n’a pas convaincu le siège.
Elle purgera une peine de 18 mois de servitude pénale en cas de versement de cette amende.
A signaler que ces procès de flagrance s’inscrivent dans le cadre de décourager les fabricants et consommateurs des boissons prohibées telles que la "kanyanga"et l’"umudiringi".


Un message, un commentaire ?

Qui êtes-vous ?
Votre message
  • Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


A propos de ABP

© 2014. Agence Burundaise de la Presse. Tous droit réservés